lundi 22 avril 2019

Le revers de la médaille du parc des Virunga

Le revers de la médaille du parc des Virunga

Un émerveillement s'est emparé dans tous les continents au sujet d'un selfie avec des gorilles debout
Mathieu SHAMAVU fait un sefie devant deux
 femelles gorilles d'une douzaine d'années


Des nombreux internautes ont été fascinés par le selfie réalisé par un ranger de ce parc géré par l'ICCN (Institut congolais pour la conservation de la nature) de la RDC. Il montre le soigneur Mathieu SHAMAVU posant devant deux gorilles femelles en station debout. Celle de gauche s'appelle Ndakasi, elle a douze ans et celle qui est derrière Mathieu s'appelle Ndeze, 12 ans et demi. 

Elles sont orphelines et ont été soignées par les rangers du parc des Virunga depuis leur jeune âge. Tout a l'air tranquille mais l'instabilité de la région a fait que des nombreux groupes armés y ont trouvé refuge. 

Ces rebelles s'en prennent non seulement aux animaux de ce site protégé, mais aussi à leurs gardiens, les rangers. D'ailleurs le directeur du ce parc M. Emmanuel De Mérode a été visé par des tirs en avril 2014. Heureusement qu'il a seulement été blessé et s'en est sorti. Ce n'est pas le cas de quelques 200 rangers qui ont déjà perdu la vie à cause de ces hors la loi.

Le site de Virunga regorge d'animaux aussi rares que les gorilles de montagne et même les okapis (endémiques dans ce pays). Mais, le tourisme ne décolle pas à cause du sentiment d'insécurité créée par ces groupes armés. En réalité, la zone est relativement stable mais peu attrayante pour le moment. Plus que jamais, les rangers ont besoin d'aide. Nous avons créé un bouton d'appel aux dons. Chaque aide est la bienvenue. Tout compte, même une petite pièce. Nous le ferons parvenir tant aux rangers de Virunga qu'à ceux du Parc National de Kahuzi-Biega. 

Réseaux sociaux