mercredi 24 décembre 2014

UNION D'ETUDE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE

8 commentaires :

UECN Conservation a dit…

UECN a comme mission de construire un avenir dans lequel les gens vivent en harmonie avec la nature. De notre expérience à titre d'organisme à but non lucratif de conservation de la nature, nous savons que le bien-être des personnes, des animaux et de l'environnement sont étroitement.

L'organisation à but non lucratif UECN encadrée par d’autres organisations au sujet de la recherche scientifique, protection et conservation de la nature.
UECN est né en 2010 à l'initiative de la recherche scientifique, protection, conservation sur la biodiversité et les écosystèmes.

Basé dans la ville de Kiwanja, territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo;
Elle focalise ses activités dans les entités de recherche scientifique, éducation a la conservation et protection du parc National des Virunga.

UECN travaille généralement dans des conditions extrêmes dans des zones reculées où ils dépendent des collectivités locales. En travaillant avec les habitants afin de comprendre leurs besoins et de les équilibrer avec les besoins de la faune en voie de disparition,

UECN Conservation a dit…

II.OBJECTIFS UECN
A. Objectifs Global
L’UECN a pour objet de contribuer à la sauvegarde et à protection de la nature en République Démocratique du Congo en général, et particulièrement dans le Parc National des Virunga.

B. Objectifs spécifiques
-Eduquer etsensibiliser la population sur l’utilité de la faune et la flore dans le Parc National des Virunga ;


-Lutter contre le changement climatique sur biodiversité et la dégradation des écosystèmes autour et dans le Parc National des Virunga ;
-Protéger des espèces animales et primates sous menaces et en voie de disparition ;
-Sensibiliser la population d'une gestion efficace d’une utilisation rationnelle des ressources naturelles ;
-Prévoir une énergie alternative au lieu scolaire et camps de déplaces ou réfugiés où PAM intervient en nourriture pour lutter contre la dégradation forestière ;
-Promouvoir une recherche scientifique sur aire protégée Parc National des Virunga ;

-Promouvoir un assainissement socio-environnemental dans les camps des déplacés ou réfugiés
autour et dans les aires protégées ;
Promouvoir les activités Agro-pastoral par l’amélioration technique agricole, élevages,
pisciculture, jardin potagers ;
-Accompagnement au développement socio-économique des personnes vivant avec le VIH / SIDA
autour et dans les aires protégées ;
-Promouvoir une protection et éducation des enfants et femmes pour une conservation future de l'environnement ;
-Défendre les intérêts socio-économiques de la population vivant autour et dans les aires protégées ;
-Collaborer avec d’autres organisations internationales, Nationale, Réseaux ayant comme vision la conservation de la nature.


Les objectifs de l’UECN sont d’influer sur la population vivant autour et dans les aires
protégées l’encourager et de l’aider pour qu’elle conserve l’intégrité et la diversité de la nature et veillent à ce que toute utilisation des ressources naturelles soit équitable et écologiquement durable.

UECN Conservation a dit…

L’UECN travail avec les communautés locales pour les amenés à prendre conscience sur les effets du changement climatique et les accompagner dans l’appréciation du respect de la compréhension fine de leurs besoins et des textes régissant le secteur de l’environnement.

UECN Conservation a dit…

Des solutions durables pour la culture ont un impact positif sur l'environnement et de faciliter la prise en charge locale, les familles pauvres agricoles font accroître leur production et de revenu sans compter sur les intrants achetés. UECN cherche à développer ce même modèle pour améliorer l'agriculture de production dans plusieurs secteurs de la province.
L'objectif principal du programme est de générer les connaissances essentielles sur le climat au bénéfice de la société. Pour atteindre cet objectif, le programme fournira un soutien pour la recherche fondamentale, activités de recherche appliquée et d'innovation qui permettront de réaliser les objectifs secondaires de trois suivantes:

* Accroître les connaissances sur le changement climatique naturel et anthropique;
* Améliorer les connaissances sur les impacts du changement climatique sur l'environnement naturel et de la société;
* Améliorer les connaissances sur la façon dont la société peut et doit se adapter aux défis du changement climatique.

UECN Conservation a dit…

UECN identifie les défis majeurs et de les soumettre aux décideurs, et de éveiller la conscience des communautés riveraine du Parc National des Virunga aux menaces qui pèsent au lac Edouard.
Ce rapport poursuit les objectifs spécifiques qui sont les suivants :
UECN avait évaluée le niveau de l’exécution du projet de la délimitation des frayeurs par les boues ;
Surveille actuellement si les opérations d’exploration pétrolière dans le Parc National des Virunga surtout sur le lac Édouard ont pris fins et que SOCO n’intervient plus et mettre à la disposition des acteurs environnementaux un rapport actualisé ;
UECN Prend des dispositions face aux menaces qui pèsent sur le lac Édouard (Partie intégrante du Parc National des Virunga.)

UECN Conservation a dit…

Le plan du programme divise recherche sur le climat en trois domaines thématiques prioritaires:
• Le système climatique et des changements climatiques;
• Les impacts du changement climatique sur l'environnement naturel et de la société;
• La transformation sociale en réponse au changement climatique.
L’effet de la baisse de la productivité du secteur halieutique sur le lac Edouard sera problématique exacerbée par le changement climatique, ce qui se répercutera directement sur la sécurité alimentaire, les revenus et les moyens des subsistances.

Le changement climatique aura un impact à la fois direct et indirect sur l’activité halieutique. Celle-ci sera perturbée par l’élévation du niveau des mers, les inondations et la modification des températures de l’eau, laquelle aura des répercussions sur la diversité et la distribution des espèces des poissons, et altérera leur mode de reproduction. Elle subira aussi les conséquences de la contraction des étant et des lacs dus aux effets conjuguee de la dégradation des terres et de l’empietement des dunes de sable sur les ressources en eau. D’où une diminution probable de l’accès au moyen de substance et au capital naturel lié à la variation de la productivité de la pêche. Une augmentation de la fréquence des événements extrême pourrait aussi accentuer la vulnérabilité des communautés de pêcheurs en raison des dommages qu’ils occasionnent aux infrastructures et des menaces qu’ils font peser sur la santé humaine.

UECN Conservation a dit…

Stabiliser ou améliorer la productivité des pêches du lac Edouard est un enjeu important du développement. Quoi qu’il soit, si l’on place du point de vue des effets du changement climatique, notamment, la gestion des pêches ne doit plus viser l’optimisation des rendements, le renforcement des capacités d’adaptation mais aussi la surveillance du stock halieutique. Des recherches doivent être conduites pour caractériser des manières innovantes d’améliorer encore les facultés d’adaptation existantes des pêcheurs et des aquacultures. La conjugaison des activités agricoles et piscoles, par exemple, pourrait aider les un à faire face aux sécheresses et les autres à diversifier les moyens de subsistance que leur assure le lac, dans la perspective des difficultés que risque d’engendrer le changement climatique.

Faire en sorte que les systèmes halieutiques soit en mesure de s’adapter au changement climatique exigent des efforts considérables, dont l’aboutissement dépend de facteurs biologiques, technologiques ou liées aux systèmes d’information et de gestion.

Cette étude et réflexion ont été conduites dans les pêcheries du lac Edouard à fin d’établir les bases pour l’état de lieu sur l’impact du changement climatique sur la pêche au lac Edouard.

Les résultats de cette étude et réflexion montrent que le changement climatique a un impact négatif sur la productivité du lac Edouard, raison pour laquelle nous recommandons ce qui suit :
1.Soutien aux activités de REDD.
La communauté tant nationale qu’internationale devrait soutenir et continuer à appuyer des initiatives qui assurent la reconnaissance du principe de REDD dans le cadre d’un traité sur le climat post-2012.
2.Technologies et pratiques résistantes au changement climatique pour l’expansion et intensification de l’aquaculture.
Nous sollicitons aux partenaires d’allouer d’avantage de fonds à recherche-développement et à la diffusion de technologies adaptées telles que les pêches résistantes a la chaleur ou a la froideur de l’eau.
3.Mise en place d’un système d’alerte précoce, de prévision et d’information climatique :
Pour pouvoir s’adapter à l’évolution du climat, voila pour quoi l’Union d’Etude pour la Conservation de la Nature « UECN » propose l’installation d’un laboratoire de recherche scientifique pour la connaissance et la surveillance du stock halieutique du lac Edouard.

UECN Conservation a dit…

Les pêcheries du lac Edouard, l’aquaculture reste pour l’instant une activité de subsistance, pratiquée à l’échelle artisanale. Si, dans le monde, elle représente près de 50% de la production de poisson, le lac Edouard n’assure pas moins de 0,02% de ce total. La production aquacole du lac Edouard devra croitre de 10% par an environ pour satisfaire les besoins prévus. Les évolutions récentes montrent qu’il est juge intéressant et possible d’investir dans le secteur et de le développer.

Importance de l’aquaculture ne doit pas être sous-estimée. Cette activité est très utile à la diversification de l’offre et à l’amélioration de la sécurité alimentaire au Congo.

Il est donc urgent de procéder à des investissements stratégiques pour perfectionner la gestion des stocks halieutique et pour stimuler les exportations des poissons du lac Edouard à tous les niveaux. Le développement de l’aquaculture est peut-être la clé pour que l’offre de protéines atteigne à l’avenir le niveau requis et s’y maintienne.

Enregistrer un commentaire

Réseaux sociaux