lundi 10 février 2014

Le lion comme trophée de chasse : un risque pour la survie de l'espèce.

Tuer les lions pour le plaisir : risque de la disparition de cette espèce en Afrique


Hormis les parcs nationaux du Kenya, de la Tanzanie, du Sénégal, de l'Afrique du Sud et du Botswana où les lions sont en relative sécurité, cette espèce court un risque de disparition à l'état sauvage partout ailleurs en Afrique, même dans des zones protégés, paradoxalement.

© Grant Atkinson


Des clients fortunés commencent de plus en plus à s'intéresser à la chasse au lion, rien que pour le plaisir. Les espaces vitales de ces animaux se réduisent aussi comme une peau de chagrin, à cause de l'activité de l'homme. Il s'agit d'occupation des terres vierges où ces félins trouvent de moins en moins à manger. Cela est dû aussi aux situations de conflits pernanents en Afrique et, particulièrement, dans les zones non touristiques où ils vivent.

Jusqu'au milieu des années 50, la conservation du lion d'Afrique ne posait pas de soucis particulier. Dans les années 70, la constatation de la dimunition de ces félins a commencé à interpeller les organisations de la protection de la faune. 

© Africahunting

En 2004, sous l'impulsion de la Commission de Survie des Espèces (CSE) de l'Union Internationale pour la Cosenrvation de la Nature (UICN), deux ateliers ont été organisés, l'un pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre et l'autre  pour l'Afrique de l'Est et Australe.  
Une des sept principales recommandations de cet atelier tenu à Douala, n'a jamais été suivi d'effet, faute de moyens (ou peut-être par manque de réel volonté) : la désignation d’un point focal de lion par les ministres en charge de la faune dans les différents pays de l’aire de distribution du lion de l’Afrique Centrale et de l’ouest.
 En attendant, les organisateurs de voyages s'en donnent à coeur joie pour le tourisme orienté "chasse au lion". En République Centrafricaine par exemple, on peut aller chasser du lion à partir de 6500 € ! Sur une publicité, on peut lire « sur des territoires quasiment inviolés au coeur du continet africain, [...] notre territoire vous permettra de connaître les plus grandes émotiobs, le pistage, l'approche et le tir des animaux es plus prestigieux tels que l'élan de Derby, buffle, bongo, sitatunga, léopard, lion et toutes les antilopes» !
Ces tours opérateurs et les autorités locales qui autorisent ces chasses ne se rendent pas compte du mal irréverssible qu'ils sont en train de commettre sur cette espèce endémique.
Il est plus que temps de veiller à une stricte réglementation dans ce domaine afin d'empêcher l'irréparable.

Quelques vidéos montrant les lions dans des situations inextricables.





                                Lions tués par des chasseurs pour le plaisir ! Source : Youtube



 En Afrique du Sud, les militants défenseurs des animaux commencent à réagir  (Article du Parisien) 


Nouvelles évolutions :

En 2014, la Zambie a interdit autant la chasse du lion que du léopard afin de préserver ces espèces.
Les Etst-Unis ont proposé le 27 octobre 2014, une protection du lion par la loi américaine sur les espèces menacées.

Réseaux sociaux