dimanche 10 février 2013

Environnement: La RDC va tripler ses aires protégées.


Information diffusée par l'ambassade de la République Démocratique du Congo à Bruxelles  (crédit photo) :


parcrdcL’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) compte augmenter le pourcentage de la superficie des aires protégées de la RDC qui doit passer de 6 à 17% sur toute l’étendue du territoire national, a indiqué M. Marc Kabunda, directeur des parcs, domaines et réserves à l’ICCN, lors d’un séminaire de renforcement des capacités des  agents et cadres de cette structure de l’Etat, organisé dernièrement au parc de Kundelungu, dans la province du Katanga.

« La déforestation étant l’une des causes du changement climatique, il nous faut étendre les aires protégées pour préserver les forêts de l’abattage sauvage parce que ces mêmes aires protégées servent aussi à la sauvegarde des forêts », a affirmé M. Marc Kabunda.

Il a poursuivi son intervention en ces termes : «Vous savez que la République Démocratique du Congo détient la plus grande forêt de toute l’Afrique. Alors, nous devons la protéger pour sauver presque l’humanité entière». Il y a aussi nécessité, selon lui, de protéger les animaux qui sont un «laboratoire de gênes».

Pour le directeur  des parcs, domaines et réserves à l’ICCN, la prochaine étape du projet d’extension des aires protégées est l’identification et l’évaluation des parcs et aires protégées existants en RDC.

Ce projet, appuyé par le Fonds mondial pour la nature, a été élaboré sur demande du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, rappelle-t-on.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Réseaux sociaux